Fonderies, créateurs de caractères

Avez-vous vu la liste infinie des acteurs de la scène typographique Française?

Fonderies, créateurs de caractères, développeurs de fontes, LaTeXniciens et typonomes de la scène typographique française

par Frank Adebiaye

Help us to find back our A

France lost one of its A, thanks to Credit rating agencies As typeface designer, A is crucial in my everyday job. Help us to find back our A.

Read…

Utilisation des fontes numériques

Quelques références à propos de l’usage des caractères typographiques, les licences de fontes numériques (et/ou polices de caractères).

Read…

Œuvres et fontes: usages

Quelques réflexions récentes à propos des limites de l’usage des fontes numériques.

La licence contemporaine couvre l’usage des fontes numériques qui découlent de l’œuvre. Les utilisateurs ne possèdent à aucun moment l’œuvre mais une représentation/expression avec une autorisation d’usage illimité dans le temps, pour tous sujets, tous pays, souvent supérieur à la majeur partie des licences littérature, images, son, video…

Read…

Fontes et contrefaçon

Le plus souvent seuls les créateurs de caractères semblent subir le piratage de leurs œuvres, “contrefaçon” selon le droit français, mais comme souvent je l’explique durant mes interventions, l’utilisateur, graphiste–DA le plus souvent subit, faire subir à l’ensemble de son industrie les effets du partage de fontes illicite.

Read…

Élève Sarkozy, au tableau

En cette rentrée des classes, souvenons-nous de l‘élève Sarkozy. Des profs avaient publiés ce billet en 2009, retraçant la vie scolaire et étudiante de l‘élève Sarkozy. Même si c’est difficilement vérifiable, cela reste amusant et rassurant (?) sur la capacité d’un élève médiocre a devenir président de la république. Pour le reste, à vous de juger…

Read…

Muriel Paris: souvenirs en images

L’auteur du petit manuel de composition typographique revient sur sa formation en vidéo.

Read…

Face-to-Face 2009: vidéo de Fritz Grögel

Stereotype_FritzGroegel.jpg Lors de la conférence Face to Face 2009, Fritz Grögel était chargé de faire une conférence d’introduction à propos des différences typographiques visuelles entre la France et l’Allemagne.

Read…

Restons optimistes

Dans le contexte du débat lançé à propos de l’identité nationale, les propos d’Emmanuel Todd sont intéressants.

La société est très perdue mais je ne pense pas que les gens aient de grands doutes sur leur appartenance à la France. Je suis plutôt optimiste : quand on va vraiment au fond des choses et dans la durée, le tempérament égalitaire des Français fait qu’ils n’en ont rien à foutre des questions de couleur et d’origine ethnique ou religieuse!

Emmanuel Todd dans Le Monde du 26 décembre 2009.

Droit et usage des fontes

La règle la plus simple

Fonte: licence par machine.
Image: droits par projet.

Read…

Après le sarkozysme, quoi?

Échange entre Élisabeth Lévy et Emmanuel Todd à propos de son dernier livre (son avant dernier était très intéressant…), Après la démocratie, Gallimard, Paris, 2008.

Taper sur Nicolas Sarkozy est une activité saine, morale et satisfaisante, mais il ne faut pas s’arrêter là. Il faut bien comprendre qu’il n’a pas été élu en dépit de ses défauts mais grâce à eux. Il m’arrive de me faire plaisir en disant ce que je pense. Mais s’il m’intéresse, comme chercheur, c’est parce qu’il est un concentré des tendances mauvaises qui travaillent la société française.

J’ajoute donc Après la démocratie à ma liste de livres à acquérir rapidement.

Protection des fontes

Le caractère typographique c’est une oeuvre de l’esprit, protégable au même titre qu’une oeuvre litteraire par exemple. Mais ce n’est pas parce qu’une antériorité peut-être prouvée, que l’oeuvre est considérée comme originale et unique. C’est une notion subjective.

Read…

Je ne veux pas

…d’une France avec Nicolas Sarkozy, qui propose comme seule option pour nos enfants d’être au garde à vous devant les profs, de proposer la justice comme seule option aux parents d’handicapés après 5 ans de luttes difficiles d’intégration, d’heures supplémentaires qui n’apporterons pas d’augmentation aux salariés (qui dans votre entourage se fait payer des heures sup.?), d’un bouclier fiscal qui ne bénéficie qu’à une couche infime de la population, de délires anti 35 h alors que la France travaille en moyenne 41 h, d’une rupture entre différentes catégories sociales, d’une non prise en compte des problématiques post colonialistes en Afrique et autres pays du monde en difficultés, d’un repli sur soi, de pas comprendre que nous devons trouver des alternatives au nucléaire (dont les coûts à long terme — pensez aux déchets — ne sont jamais pris en compte), d’un manque d’ouverture sur l’évolution des institutions Françaises.

Je voterai pour Ségolène Royal avec convictions.

Droits d’auteurs et fontes numériques

Un jurisprudence du 8 octobre 1993 précise que les polices de caractères, sont bien des oeuvres de l’esprit, et donc protégeables.

TGI Paris, 8 oct. 1993, Fréderique B, Makar c/ Nicole B et l’APP. les polices de caractères peuvent constituer des logiciels et sont donc protégeables au titre de l’article L112-1.

Pour référence, extrait du code de la propriéte intellectuelle:

Art. L. 111-1. L’auteur d’une oeuvre de l’esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

Art. L. 112-1. Les dispositions du présent code protègent les droits des auteurs sur toutes les oeuvres de l’esprit, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination.

Art. L.112-2. Sont considérés notamment comme oeuvres de l’esprit au sens du présent code :
1— Les livres, brochures et autres écrits littéraires, artistiques et scientifiques ;
2— Les conférences, allocutions, sermons, plaidoiries et autres oeuvres de même nature ;
3— Les oeuvres dramatiques ou dramatico-musicales ;
4— Les oeuvres chorégraphiques, les numéros et tours de cirque, les pantomimes, dont la mise en oeuvre est fixée par écrit ou autrement ;
5— Les compositions musicales avec ou sans paroles ;
6— Les oeuvres cinématographiques et autres oeuvres consistant dans des séquences animées d’images, sonorisées ou non, dénommées ensemble oeuvres audiovisuelles ;
7— Les oeuvres de dessin, de peinture, d’architecture, de sculpture, de gravure, de lithographie ;
8— Les oeuvres graphiques et typographiques ;
9— Les oeuvres photographiques et celles réalisées à l’aide de techniques analogues à la photographie ;
10— Les oeuvres des arts appliqués ;
11— Les illustrations, les cartes géographiques ;
12— Les plans, croquis et ouvrages plastiques relatifs à la géographie, à la topographie, à l’architecture et aux sciences ;
13— Les logiciels, y compris le matériel de conception préparatoire.