Les créateurs de caractères: ultra-petits créateurs-producteurs

Merci pour votre article: Polices de caractères, un piratage méconnu Cette prise de conscience est relativement nouvelle, comparativement aux décennies précédentes. Les graphistes, designers souffrent du manque de reconnaissance de leur travail, les dizaines de billets de blogs alertant des abus de ces plateformes de création graphique à 2€, comme ces concours de création de logos payés avec une bonne bouteille de champagne (la dernière du jour) ne sont que de petits exemples. Mais la conscience qu’un caractère typographique qui apporte de la valeur à projet et à ce titre doit-être payé pour son usage est acquise.

Read…

Donner les typos à un client ou non?

Le droit d’auteur français protège les créations graphiques, comme typographiques. Vous ne faites jamais l’acquisition d’un logiciel ou d’une fonte, mais de son usage…

Read…

Typographie: Regards d’écrivains

Le quotidien français La Croix dans son édition du 15 novembre 2012 publie une intéressante double page à propos de la typographie dans les livres. Plusieurs d’entre-nous y sont cités, depuis Massin jusqu’à Philippe Millot ou encore Anne Lagarrigue. Lorsque nous créons et publions des caractères typographiques, il toujours difficile de comprendre ce qui se passe sous les yeux des lecteurs, une fois le résultat achevé. Alors lorsque des écrivains en parlent, c’est encore plus passionant! Un moment magique.

Read…

Utilisation des fontes numériques

Quelques références à propos de l’usage des caractères typographiques, les licences de fontes numériques (et/ou polices de caractères).

Read…

Œuvres et fontes: usages

Quelques réflexions récentes à propos des limites de l’usage des fontes numériques.

La licence contemporaine couvre l’usage des fontes numériques qui découlent de l’œuvre. Les utilisateurs ne possèdent à aucun moment l’œuvre mais une représentation/expression avec une autorisation d’usage illimité dans le temps, pour tous sujets, tous pays, souvent supérieur à la majeur partie des licences littérature, images, son, video…

Read…

Passion et patience selon Albert Boton

AlbertBoton_video2010_1.jpg

Albert Boton, l’un des acteurs majeurs de la typographie française exposait fin 2010: à cette occasion une vidéo a été réalisée par Herges production. La vidéo est visible sur le site d’Albert Boton.

Read…

Fontes et contrefaçon

Le plus souvent seuls les créateurs de caractères semblent subir le piratage de leurs œuvres, “contrefaçon” selon le droit français, mais comme souvent je l’explique durant mes interventions, l’utilisateur, graphiste–DA le plus souvent subit, faire subir à l’ensemble de son industrie les effets du partage de fontes illicite.

Read…

Un caractère, une fonte

Je disais à notre ami Cuisinier sur Facebook

“Une nouvelle Frutiger” (aie aie…)

C’est sympa ces news typo, mais juste un détail: Frutiger comme tous les autres caractères typographiques (typeface en anglais) sont des mots au masculin. le Frutiger, le Garamond, le Retiro…

Employer le mot fonte lorsqu’il s’agit de parler du Garamond Regular ou Optima ExtraLight, car il s’agit du logiciel. Une fonte, des fontes, jamais fonte au singulier pour parler d’une famille de caractères typographiques!

Droit et usage des fontes

La règle la plus simple

Fonte: licence par machine.
Image: droits par projet.

Read…

Typos de graphistes?

Il me semble normal que les graphistes travaillent la chose typographique, c’est un processus logique, car dès l’arrivée du numérique la composition des textes n‘était plus l’affaire des boites de composition mais des graphistes qui ne savaient pas vraiment comment faire d’ailleurs.

Read…

Protection des fontes

Le caractère typographique c’est une oeuvre de l’esprit, protégable au même titre qu’une oeuvre litteraire par exemple. Mais ce n’est pas parce qu’une antériorité peut-être prouvée, que l’oeuvre est considérée comme originale et unique. C’est une notion subjective.

Read…

Droits d’auteurs et fontes numériques

Un jurisprudence du 8 octobre 1993 précise que les polices de caractères, sont bien des oeuvres de l’esprit, et donc protégeables.

TGI Paris, 8 oct. 1993, Fréderique B, Makar c/ Nicole B et l’APP. les polices de caractères peuvent constituer des logiciels et sont donc protégeables au titre de l’article L112-1.

Pour référence, extrait du code de la propriéte intellectuelle:

Art. L. 111-1. L’auteur d’une oeuvre de l’esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

Art. L. 112-1. Les dispositions du présent code protègent les droits des auteurs sur toutes les oeuvres de l’esprit, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination.

Art. L.112-2. Sont considérés notamment comme oeuvres de l’esprit au sens du présent code :
1— Les livres, brochures et autres écrits littéraires, artistiques et scientifiques ;
2— Les conférences, allocutions, sermons, plaidoiries et autres oeuvres de même nature ;
3— Les oeuvres dramatiques ou dramatico-musicales ;
4— Les oeuvres chorégraphiques, les numéros et tours de cirque, les pantomimes, dont la mise en oeuvre est fixée par écrit ou autrement ;
5— Les compositions musicales avec ou sans paroles ;
6— Les oeuvres cinématographiques et autres oeuvres consistant dans des séquences animées d’images, sonorisées ou non, dénommées ensemble oeuvres audiovisuelles ;
7— Les oeuvres de dessin, de peinture, d’architecture, de sculpture, de gravure, de lithographie ;
8— Les oeuvres graphiques et typographiques ;
9— Les oeuvres photographiques et celles réalisées à l’aide de techniques analogues à la photographie ;
10— Les oeuvres des arts appliqués ;
11— Les illustrations, les cartes géographiques ;
12— Les plans, croquis et ouvrages plastiques relatifs à la géographie, à la topographie, à l’architecture et aux sciences ;
13— Les logiciels, y compris le matériel de conception préparatoire.

Caractères typographiques, fontes (et pas police de caractères)

Très souvent de nombreuses personnes utilisent à tort des termes qui ne conviennent pas. Depuis longtemps confronté au problème, j’avoue qu’une précision est nécessaire ici-même.

Read…