Workshop à Genève

Atelier du workshop organisé à Genève, 1er au 3 avril 2003 par un groupe de graphistes, enseignants en typographies, étudiants. Catherine Gottraux en a été la maître d’oeuvre.

Matériel analogique
Pour les 2 premières journées vous aurez besoin de: papier carreaux 5×5, papier-calque en quantité (90 gr de préférence), crayons secs (3h, 5h, 7h), feutre noir stabilo stylist, feutre pentel N50, cutter, règle, équerre, gomme, ruban adhésif, 1 ou 2 plumes plates type brause ou speedball (2–3 mm) et encre à stylo (cartouche standard c’est parfait, pas de chine).

Matériel numérique
Pour la 3e journée, il serait bien de prévoir une âme charitable qui se charge de scanner l’ensemble des dessins le soir du 2 avril pour que tout soit prêt au matin du 3 avril! Des Macs, avec Fontographer 4.1.3 cpu, si tournant sous versions système avant le 9.2, sinon, Fontographer 4.1.3 non cpu si tournant sous système 9.2 et Classic sous MacOsX (mais lent en mode dessin), Photoshop est nécessaire, Illustrator ou Xpress ou Indesign (mieux!), le tout connecté à une imprimante laser PS ou sinon Jet d’encre. S’il vous est possible de télécharger quelque temps avant, mais de faire l’installation le jour même de FontLab 4.5 demo (qui fonctionne toutes options durant 3 jours) ce serait mieux que Fontographer, sinon sur quelques Macs c’est pas mal. Dans tous les cas, j’aurai mon Powerbook G4 avec MacOsX, FontLab 4.5, Indesign 2.0 et tutti quanti.

Programme
Mardi matin: Découverte des modèles calligraphique.
Mardi après midi: recherches sur calque, de formes typographiques d’après la structure calligraphique, en groupe de 3–4 personnes, puis discussion en commun et choix du modèle et son gabarit. Mise en place du gabarit sur calque.
Mercredi: déclinaison du gabarit à l’ensemble de l’alphabet, en minuscules, puis quelques capitales, chiffres, ponctuation si possible? Scans des signes le soir pour usage le lendemain sur ordinateur. Prévoir de faire des fichiers tiff n et b, tous de la même hauteur en pixels, d’une résolution de 400 px.
Mercredi soir: conférence 19h30, École supérieure des beaux-arts, boulevard helvétique 9, 1205 Genève.
Jeudi: numérisation d’après les scans. Simple copier collé de Photoshop vers Fontographer ou FontLab. Production d’une fonte, impression planches de tests.

Ressources
Documents au formats pdf, modèles calligraphiques:
Caroline 1 et 2
Antiqua
Capitales

Reportage photo
Quelques images du workshop, par ordre chronologique. Puis, une image de la fonte, l’Artamis, du nom du lieu du Workshop.

Mardi matin. Calligraphie, apprentissage de la minuscule caroline, sans expérience précédente pour la majeure partie du groupe.





Mardi fin de matiné. Selection des meilleurs signes.

Mardi après midi. Distribution des signes agrandis, trois groupes de travail mis en place.


Mardi après midi. Un des groupes au travail sur une interprétation très typographique du modèle.

Mardi après midi. Un autre groupe sur une interprétation plus écrite mais sans empattements et faible contraste. Qui deviendra la structure séléctionné par l’ensemble des participants.

Mercredi. Déclinaison de la structure “inventée” à l’ensemble des minuscules par les participants.


















Mercredi. En fin de journée, les participants semblent très heureux de leur labeur, le prof aussi!

Jeudi. Apprentissage de FontLab en 1 heure, puis numérisation, transformation en courbe de Béziers! des différents signes conçus la veille.






Jeudi, 6 h. la fonte définitive fut chargé dans un utilitaire de gestion de fontes, pour composer le premier document. Merci à tous pour ce superbe travail d’équipe!

Jean François Porchez, 14 April 2004

typographie, design, typofonderie,