L’UMP perd ses nerfs mais pique la typo de Libération

ump-soho-liberation.jpg
Extrait d’un pdf de la campagne de l’UMP composé en Soho, avec à l’appui la liste des fontes incorporées dans ce pdf via une fonction de base d’Acrobat.

La campagne pour les européennes 2009 de l’UMP utilise le Soho comme caractère typographique. Bon, toutes les campagnes politiques selectionnent maintenant un caractère marquant leur permettant d’assoir leur présence graphique en cohérence durant les différents événements et les différents documents diffusés.

Ce qui est étonnant c’est plutôt que l’UMP depuis quelques mois, et de manière plus franche depuis quelques jours semble ne pas apprecier la liberté de ton du journal Libération, qui contrairement à d’autre ne fait pas ce que voudrait l’UMP et le gouvernement.

Frédéric Lefebvre écrit d’ailleurs à propos de Libération la chose suivante: “Ce quotidien, qui ressemble de plus en plus a un tract, après avoir perdu ses lecteurs, perd sa crédibilité.” Communiqué de l’UMP, le 18 avril 2009.

Je trouve donc assez étonnant de détester un journal et de lui emprunter ses choix typographiques pour sa propre campagne pour les européennes 2009? Il y a là un vrai problème de cohérence entre les propos et les faits?

Jean François Porchez, 27 April 2009

typographie, design, typofonderie, , , , , , ,