Casse-tête visuel

En réponse à cette question.

Je ne rentre pas dans les problèmatiques de sens, contenu. Je veux juste saupoudrer votre discussion par des remarques concernant la forme, les espacements des différents signes dans la page, du résultat aidant à gris de texte harmonieux et calme.

— Selon le type de guillemets employés: “test” « tests » le résultat d’une composition de fin de phrase avec le guillemet avant ou après peu être très différent visuellement.

1. “je teste cette phrase.” La phrase suivante.
2. “je teste cette phrase”. La phrase suivante.
3. « je teste cette phrase. » La phrase suivante.
3bis.* « je teste cette phrase.» La phrase suivante.
4. « je teste cette phrase ». La phrase suivante.

  • l’exemple 3bis est identique au 3, à ceci près que l’espace est supprimé avant le guillemet car visuellement intégré au point.

— Selon les caractères employés, le support (papier, pdf, css sur le web), les approches de paires du caractère, du dessin des guillemets, encore une fois le résultat est différent.

Dans certaines combinaisons, les guillemets anglais (“”) après le point aident à ne pas donner trop de blanc entre le dernier mot et le point, etc.

Lorsque que je crée des caractères, je corrige les approches de paires de combinaisons de type ,” ”, .” etc. mais cette pratique de créateur de caractères n’est pas nécessairement générale et automatique. Néanmoins, ces approches de paires aident à calmer un peu les effets de combinaisons de signes qui peuvent dans certains cas paraîtres bizarres aux yeux des lecteurs.

Dans ma pratique quotidienne de textes destinés au web, je supprime les blancs, les fines particulièrement employés avec les guillemets français, simplement parce que l’affichage basse résolution ajoute du blanc entre les signes comparativement aux textes destinés au papier ou même pdf.

Il est clair, qu’ici c’est très difficile de démontrer quoi que ce soit, l’idée c’est simplement que visuellement selon le contexte, une règle (qui n’est rien d’autre que le résultat d’un usage antérieur expliqué de manière logique et compréhensible par tous, merci l’Encyclopédie…) ne doit pas être employé sans ouvrir ses yeux sur le résultat…

Jean François Porchez, 25 June 2008

typographie, design, typofonderie, , ,