C’est comment qu’on fait une couverture de livre?

Entre nous, il y a toujours eu un truc qui me dérange en France, c’est que les auteurs de couvertures parlent rarement aux auteurs des mises en page du dit livre (et inversement, et pour schématiser). Comme si c’était 2 produits différents? Personne n’imaginerait pourtant de voir la couverture d’une pochette de CD audio dans un style très différent de l’intérieur du livret? Eh ben, c’est plus que courant dans nos livres en France. Pourquoi donc? de mauvaises habitudes lié aux technologies sans doute?

Ayant été chargé moi-même de concevoir une nouvelle collection de dictionnaires chez Larousse, (avec d’autres comme celui-ci, etc.) l’intérieur j’entend, jamais je n’avais imaginé ne pas faire la couverture, d’un concept en lien avec le contenu. Et il a fallut convaincre mes clients avec force, qui n’imaginaient pas possible cette façon de faire. C’est sans doute culturel? En tout cas étonnant.

Jean François Porchez, 22 December 2005

typographie, design, typofonderie,